4 articles

Langues et options

Par admin desaixPublié le 08 sept. 2015 à 23:29 ♦ Mis à jour le 08 sept. 2015 à 23:30
  • En 6ème:

 

1ère langue vivante obligatoire:  ANGLAIS ou bilangue ANGLAIS/ALLEMAND

Initiation à l'occitan  pour tous les élèves de 6ème

 

  • En 5ème, 4ème et 3ème:

 

2ème langue vivante obligatoire à partir de la 5ème:  ITALIEN ou ESPAGNOL / continuité du bilangue ANGLAIS/ALLEMAND

Options facultatives à partir de la 5ème  (à continuer jusqu'en 3ème): LATIN ou OCCITAN

Section européenne ALLEMAND à partir de la 4ème  à continuer jusqu'en 3ème

Options facultatives en 3ème:  GREC ou DECOUVERTE PROFESSIONNELLE 3 heures

 

      Divers

 

L'organisation du collège vue par une classe de sixième

Par admin desaixPublié le 03 mars 2011 à 15:16 ♦ Mis à jour le 15 avr. 2015 à 14:27

 Les élèves de sixième ont réalisé un travail en éducation civique dont le but était de réaliser une carte heuristique de l'organisation du collège.

Voici un exemple de travail:

 

Présentation des cuisines

Par admin desaixPublié le 20 févr. 2011 à 15:33
Article paru dans le journal du collège présentant l'équipe de restauration du collège Desaix
 
«Les coulisses du self »
 
 Trois reporters du journal "Desaix News" sont allés à la rencontre du nouveau chef cuisinier de leur établissement, ils vous proposent un reportage sur le fonctionnement des cuisines et son équipe. Au menu ce vendredi 15 octobre 2011  (lors de « La Semaine du Goût ») : 
  
Salade d’automne
Salade gambas aux mandarines
 
Filet de merlan sauce dieppoise
Purée de potimarron
 
Fromage
 
Poire chocolat cannelle
Carpaccio d’ananas à la citronnelle
Fruits de saison
Compote de fruits exotiques

 


Ø  Combien de repas sont servis chaque jour au Collège Desaix ?
Entre 520 et 580.
 
Ø  Qui mange au self du collège ?
Tous les demi-pensionnaires du collège, les externes qui veulent manger certains jours dans la semaine avec des tickets, les CM2 de l’école Voltaire (15-20 élèves), les professeurs, les agents de service, le personnel de l’administration, de l’intendance et de l’Inspection d’Académie. Le self du collège Desaix
 
Ø  Par qui sont réalisés les menus ?
Ils sont réalisés par Didier, Jackie et moi-même. Monsieur Poujet, qui est l’intendant, les regarde.
 
Ø  A quel poids estimez-vous la quantité de nourriture que vous préparez ?
Pour aujourd’hui, il y avait environ soixante kilos de poisson et de purée. Cela varie en fonction des menus, mais cette année mes collègues ont remarqué qu’il y avait moins de gaspillage.
 
Ø  Combien de personnes travaillent au self et quelles sont leurs fonctions ?
En cuisine, il y a Didier qui prépare toutes les entrées, Jackie et moi (Philippe) qui nous occupons de tous les plats chauds et Jocelyne qui réceptionne, range et vérifie les livraisons entre sept et neuf heures ; pour les desserts nous les faisons à tour de rôle. Fatou vient nous aider vers dix heures pour tout nettoyer. Nous sommes quatre à travailler le matin jusqu’à dix heures et ensuite cinq.
 
Au service nous sommes dix : Jackie et moi faisons des allers-retours avec les plats ; Didier, Joël et Jocelyne sont au service, madame Marcotte, qui travaille à l’intendance, vérifie que vous ayez un repas assez équilibré ! Éric, Denis, Daniel et Cathy s’occupent de « la plonge » et Fatou range au mieux les plateaux pour faciliter le travail des collègues à la vaisselle.
 
Ø  D’où proviennent les produits que vous utilisez ?
Pour la viande, on tente d’avoir des produits venant du secteur avec notre fournisseur « Uni viandes ». Pour les fruits et légumes, ils viennent généralement de France (les pommes, les poires…) mais quand il y a des mangues, des ananas ; ils proviennent bien sûr de l’étranger. Les légumes secs ne viennent pas de France.
Pour le poisson, celui que vous avez tous les vendredis et presque toujours frais, il est livré le matin même par notre fournisseur « Le Petit Mareyeur » d’Espoey, 64.
Pour l’épicerie, nous avons également notre fournisseur.
 
Ø  Tous les plats sont-ils réalisés sur place ?
OUI, TOUS ! Par exemple à midi pour la première salade : nous avons reçu les pommes et les poires ce matin, nous les avons coupées, nous avons fait griller les amandes effilées, le raisin sec nous l’avons fait tremper dans l’eau pour qu’il gonfle. Nous râpons nous même les carottes. Nous avons reçu le poisson ce matin, nous l’avons découpé et fait la sauce. Pour la purée, les vingt kilos de potimarrons ont été coupés mercredi et nous avons rajouté quarante kilos de purée façon mousseline. Nous avons coupé les bananes en morceau et nous avons préparé la ganache au chocolat. Pour le carpaccio d’ananas, nous l’avons épluché à vif et coupé en rondelles fines à la trancheuse ; puis nous avons réalisé un sirop avec du sucre et de la citronnelle. Pour la compote nous avions acheté de la compote déjà prête et nous y avons rajouté des fruits frais. Les frites ne sont pas surgelées mais sous vide.
 
Ø  Où entreposez-vous les aliments ?
Ils sont stockés dans des chambres froides, une pour la viande et la charcuterie, une pour les fruits et légumes et une autre pour les produits laitiers, nous avons également un congélateur et une réserve pour l’épicerie.
 
Ø  Que faîtes-vous des restes ?
Tous les restes partent à la poubelle, sauf le pain qui est donné pour les chevaux.
 
Ø  Comment gérez-vous les imprévus  (ex : manque de nourriture, panne de fours …) ?
En ce qui concerne la nourriture, nous essayons de commander au moins un jour à l’avance, sauf le frais qui arrive le matin même. Sinon, on s’organise. Quand nous avons un four en panne, nous utilisons l’autre et nous le faisons réparer au plus vite.
 
Ø  Quelles sont vos horaires de travail ?
Le matin, nous commençons très tôt : six heures et demi, sept heures et nous finissons vers trois heures et demi, quatre heures. Mais nos horaires varient en fonction des menus.
 
Ø  Des plats sont-ils préparés à l’avance ou la veille ?
Non, nous faisons seulement de la mise en place : mercredi nous avons coupé et vidé nos potimarrons, ils sont restés au frais jusqu’à ce matin. Quand il y a des tartelettes le jeudi midi, nous faisons cuire notre pâte le mercredi et le matin nous les remplissons.
 
Ø  Quelles sont vos de service ?
Le service se fait de onze heures à une heure dix.
 
Ø  Quel matériel utilisez-vous dans les cuisines scolaires ?
On utilise des fours, des sauteuses, des gamelles (15-20 litres), des gastros, de très grands bacs, des plonges… C’est comme à la maison mais en dix, vingt fois plus grand !
 
Ø De quel établissement venez-vous ?
Je viens du collège Massey.
 
Ø  Quel a été votre parcours jusqu’à présent ?
J’ai fait de la cuisine traditionnelle en restaurant pendant sept ans et je fais de la collectivité depuis dix-neuf ans.
 
Ø  Qu’aimez-vous le plus dans votre métier de cuisinier ?
C’est essayer de faire découvrir de nouvelles choses même si certains élèves ne veulent pas trop goûter. Les plats cuisinés cette semaine, nous les referons en dehors de « La Semaine du Goût ». Il y a l’éducation en cours mais avec mes collègues, nous essayons de vous faire découvrir de nouvelles saveurs, c’est une autre forme d’éducation !
Ø  Que pensez-vous de l’ambiance au sein de l’équipe des cuisines ?
Pour l’instant ça fait un mois et demi que je suis là et je trouve l’ambiance très bonne, même si, comme dans tous les groupes, il y a parfois des désaccords.
 
Ø  Avez-vous quelque chose à ajouter ?
Oui, je tiens à préciser que nous sommes avant tout une équipe, si la cuisine est bonne c’est parce que tout le monde a travaillé autour, que ce soit de la réception, au nettoyage de la salle en passant par la plonge. S’il manque un maillon à la chaîne, ça ne fonctionne plus !
Les professeurs mangent exactement la même chose que les élèves.
 
 
Félicitations pour le remarquable travail que fournit cette équipe dont élèves et enseignants ont toujours plaisir à retrouver !
 
Article publié dans le journal "Desaix News" n°5,
bi-mestriel du collège Desaix
 
 

Plan interactif du rez-de-chaussée

Par admin desaixPublié le 23 mars 2010 à 23:47 ♦ Mis à jour le 24 mars 2010 à 21:45

Vous trouverez ci-dessous un plan interactif présentant les différentes parties du collège Desaix. Pour une meilleure visualisation, le plan est téléchargeable en pièce jointe. 

Page 1 / 1

haut de page